Actes de la Session Claude Gressier

Les actes de la session Claude Gressier qui a eu lieu dans le cadre de PIANC Smart Rivers Lyon 2019 sur le thème “Transport maritime, ports, logistique et grands corridors de fret européen” ont été mis en ligne.
Pour y accéder, il suffit de suivre ce lien.

Auteur : administrateur du site aipcn.fr

webmestre

2 réflexions sur « Actes de la Session Claude Gressier »

  1. Parus en ligne : Actes du colloque Prospective, socio-economie et planification, des transports et de la mobilite , en hommage a Claude Gressier Debattre des mobilites de demain, des progres des evaluations socio-economiques et du choix des infrastructures de transport, tous sujets dont l’actualite est soulignee par la discussion parlementaire de la loi d’orientation des mobilites (LOM). Accedez au site : Prospective, socio-economie et planification, des transports et de la mobilite Accedez aux actes : Actes du colloque Prospective Ce colloque anime par le journaliste Gilles Dansart, il a reuni aux niveaux national et international les parties prenantes des transports et de la mobilite, chercheurs, elus, experts academiques, praticiens et institutionnels. Il a permis de debattre des mobilites de demain, des progres des evaluations socio-economiques et du choix des infrastructures de transport, tous sujets dont l’actualite est soulignee par la discussion parlementaire de la loi d’orientation des mobilites (LOM). Il s’inscrit dans un cycle d’hommages a Claude Gressier, ancien president de section du CGEDD, qui comprend egalement une session speciale le 29 septembre 2019 du colloque « smart rivers » organise a Lyon par l’Association mondiale pour des infrastructures de transport maritimes et fluviales ( AIPCN ).

  2. S’agissant de la politique globale de l’Etat l’ gard du d veloppement des infrastructures de transport, M. Claude Martinand a rappel qu’il avait pr conis depuis longtemps de cr er une direction g n rale des infrastructures de transport au minist re charg de l’ quipement et des transports. Seule une direction transversale serait en effet apte traiter des questions de long terme en mati re de tarification et de financement des infrastructures. De surcro t, la gestion actuelle des transports, qui correspond une s paration par mode, conduit ce que certaines personnes sont la fois juge et partie pour des d cisions importantes. Il a cit le cas du commissaire de gouvernement au conseil d’administration d’Air France qui est galement celui d’A roports de Paris : ils fixent les tarifs d’utilisation des infrastructures a roportuaires et doivent en m me temps promouvoir une ouverture la concurrence du secteur. L’ouverture la concurrence et un bon fonctionnement du march devraient conduire une s paration entre les gestionnaires et les utilisateurs des infrastructures. Il a expliqu que l’Union europ enne avait d j une organisation conforme ses pr conisations qu’il convenait d’imiter en France, afin d’avoir une vision globale et une meilleure ma trise de la politique des transports. M. Claude Martinand a ensuite d clar en boutade qu’il n’existait pas de probl me de financement des infrastructures, mais seulement un probl me de tarification. En effet, si l’usager payait r ellement le co t de l’utilisation de l’infrastructure, tous les projets utiles pourraient tre r alis s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *