WG 237 – Bottlenecks and Best Practices of Transport of Containers on Inland Waterways

Contexte :

Les voies fluviales ont rapidement été considérées comme un fort potentiel pour le transport de conteneurs. Elles permettent la navigation pour des bateaux de grandes dimensions, et en assurent la stabilité et la manœuvrabilité. Si bien que le transport de conteneurs par voie fluviale a considérablement augmenté depuis plus de 30 ans dans de nombreuses régions du monde, particulièrement en Chine. En Europe, la route et le rail restent très concurrentiels, même si le transport fluvial est considéré comme le marché le plus prometteur pour l’avenir, notamment dans la région du Rhin où se trouvent les ports maritimes les plus fréquentés d’Europe.

Le transport par voies fluviales présente des avantages certains : transport plus sûr que le transport routier et moins polluant en termes d’émission de GES. Mais il est souvent considéré comme moins rapide et nécessitant plus de transbordements. Pour augmenter sa part sur le marché « transport de conteneurs », la navigation intérieure doit donc devenir plus efficace.

La navigation intérieure a développé de nombreuses bonnes pratiques. Leur partage au niveau international permettrait de renforcer la compétitivité de la navigation intérieure et de soutenir son développement futur.

Objectifs du groupe de travail :

L’objectif de ce groupe de travail est de produire un guide méthodologique qui identifiera, rassemblera et décrira les meilleures pratiques pour le transport de conteneurs sur les voies et dans les ports fluviaux. Ces pratiques concerneront les terminaux à conteneurs, les navires, les voies navigables et les applications ITC telles que RIS. Le groupe de travail se penchera sur les caractéristiques techniques, telles que la conception des infrastructures et des équipements, mais aussi sur les opérations et la gestion. Enfin, la manutention et le transport des conteneurs seront examinés, mais également les services associés tels que la fourniture d’informations précises et en temps réel sur le transport, qui sont des facteurs clés pour fidéliser ou gagner des clients pour la navigation intérieure.

Lors de ses travaux, le groupe de travail pourra examiner les rapports PIANC existants, en particulier les problèmes qui y sont identifiés, qui influencent fortement le transport de conteneurs sur les voies navigables intérieures. L’augmentation continue de la taille des conteneurs crée des défis pour la conception des navires et plus encore pour les infrastructures. Les terminaux à conteneurs, qui se déplacent plus loin vers la mer, deviennent inaccessibles pour les bateaux de navigation intérieure conventionnels. Un autre défi à relever est donc la gestion des bateaux de navigation intérieure dans les ports maritimes, où ils sont souvent confrontés à de longs délais d’attente en raison de la faible priorité dans les terminaux à conteneurs. Le groupe de travail examinera également les rapports pertinents afin d’identifier les leviers qui permettraient de développer les meilleures pratiques à l’avenir.

Plus d’information dans la feuille de route

Les candidatures sont à adresser avant le 15 avril 2021 à cette adresse mail.